Contact Nous

Civilisation, comportement et le leadership

les presidents

Les leaders exceptionnels sont capables de poser des questions pour avoir une meilleure compréhension des problèmes, ils savent imposer des règles, attribuer les bons postes aux bonnes personnes et faire en sorte que les efforts soient concentrés sur les tâches prioritaires en obtenant de leurs subordonnés qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes pour maximiser les résultats. Et ils font tout cela avec éthique ! Cela vous semble peut-être un vrai challenge, mais vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire. Il est temps de canaliser votre énergie !

1 Soyez visionnaire. Vous êtes dans le bon environnement : vous faites partie d’un groupe qui manque d’organisation. Pour devenir le leader dont votre équipe a besoin, vous devez être visionnaire. Soyez un prophète dans votre domaine. Soyez capable d’identifier ce dont le groupe a besoin. Voyez ce qui allumerait cette étincelle qui raviverait la créativité de votre équipe. Prenez conscience de la façon dont les membres travaillent individuellement.
2 Soyez patient. Vous ne pourrez pas devenir un leader au microonde. Vous devrez devenir un leader à la marmite. En d’autres termes, ces choses prennent du temps. Vous devrez être patient. Vous devrez travailler pour grimper les échelons. Il existe très peu d’environnements au sein desquels vous pourrez simplement entrer et dire « Je suis là ! » et prendre les choses en main. Et si cela est possible, vous devriez vraiment vous demander pourquoi.

  • Aucun leader n’est un bon leader sans avoir été dirigé. Vous devrez savoir suivre avant de pouvoir mener ou vous ne comprendriez rien à votre équipe. Vous n’éliriez pas un président qui n’a jamais été citoyen, pas vrai ? La même logique s’applique au leadership. Si vous ne savez pas ce qu’est être membre d’une équipe, vous ne pourrez pas mener une équipe. Alors soyez patient, faites votre temps et cela viendra.
3 Faites preuve de force. S’il y a une chose dont un leader doit faire preuve en plus de vision, c’est de force. Aucun leader n’est jamais parvenu au sommet sans carrure, sans motivation, sans garder la tête haute, sans croire en soi-même. Montrez à votre équipe que vous pouvez affronter le monde entier et le leadership viendra à vous naturellement.

  • Il existe une différence entre force et arrogance. Il y a une différence entre un leader qui se sait capable de mener une équipe et un leader qui pense être laseule personne capable de mener une équipe. Vous devez avoir du caractère, vous devez être sûr de vos décisions et avoir confiance en vous, mais cela ne signifie pas que vous devez en oublier les capacités de votre équipe (et vos propres incapacités).
Partez du principe que vous n’avez pas de pouvoir. Cela pourrait vous paraître bizarre, mais ça ne pourrait pas être plus vrai. Les leaders qui se reposent sur leurs lauriers ne feront pas long feu. Partez du principe que vous n’avez pas de pouvoir et vous serez plus persuasif (car vous devrez l’être !), vous pourrez être plus proche de votre équipe et être sur un pied d’égalité avec ses membres et vous ne deviendrez pas obsédé par le pouvoir. Souvenez-vous toujours que vous n’avez de pouvoir que parce que votre équipe l’autorise. Elle pourrait le reprendre en un rien de temps. Alors, qui a le plus de pouvoir en fait ?

  • Être un bon leader n’est pas une question d’autorité. Ce n’est pas une question de contrôle et ce n’est certainement pas un moyen d’assouvir sa soif de pouvoir. Tout repose sur les accomplissements de votre équipe. Si vous devez vous mettre en retrait pour que tout le monde soit content, motivé et atteigne son potentiel, alors c’est ce que vous devrez faire. Un bon leader n’est un bon leader que si son pouvoir est compris et non crié sur tous les toits ou affiché comme dans un Versailles moderne. Ce pouvoir est juste effectif.
Établissez un objectif pour toute l’équipe. Pour être un leader, vous devrez avoir une équipe qui travaille vers quelque chose. Si une équipe n’accomplit rien, il s’agit seulement d’un groupe de personnes regroupées au même endroit, profitant de la compagnie des autres. Une équipe a besoin d’un objectif clairement défini, impliquant chaque membre. Le leader devra aider à déterminer quel est cet objectif.

  • Veillez à ce que tout le monde comprenne bien l’objectif établi. Si quelqu’un ne le comprend pas, il en compromettrait la réalisation ! Chaque membre de l’équipe devra se voir attribuer une tâche permettant de maximiser sa valeur et de devenir une pièce importante du projet à réaliser.
Regardez-vous dans le miroir. Voici un petit exercice amusant à essayer : faites une liste de tout ce que vous vouliez accomplir l’année passée. Étudiez cette liste et rayez-en tout ce que vous avez réellement accompli. Donnez cette liste à un ami et demandez-lui s’il vous engagerait, s’il vous considèrerait comme un battant, quelqu’un capable d’atteindre ses objectifs. Quel est le verdict ?

  • Nous avons souvent du mal à nous voir tels que nous sommes réellement. Jetez un œil à cette liste. Reflète-t-elle réellement la façon dont vous vous percevez ? Quelles sont les faiblesses qui en ressortent ? Les forces ? Demandez à ce même ami ce que cette liste prouve à votre sujet.
Si besoin, identifiez l’absence de besoin de leadership. Si vous faites partie d’une équipe qui fonctionne bien et que vous saisissez les reines tout à coup, vous courrez tout droit à la catastrophe. Pour mener une équipe, vous devez être face à une équipe qui en a besoin. Dans le cas contraire, vous ne seriez qu’un dictateur qui recherche le pouvoir sans raison. Alors, quel que soit le contexte (un projet de classe, une équipe de basket ou au bureau), sachez analyser la situation. Personne ne prend d’initiatives ? Ou n’y-t-il aucun besoin de leadership ?

  • Une équipe ne peut pas fonctionner correctement si de trop nombreux membres tentent de la mener : trop de chefs et pas assez d’indiens. Heureusement, lorsque les membres de votre équipe courent à droite à gauche comme des poulets décapités, il est difficile de ne pas s’en rendre compte. Vous saurez remarquer un manque de leadership quand il y en a un. Et vous pourrez combler ce vide !

(Source: http://fr.wikihow.com/)

Use Facebook to Comment on this Post

You may also like...