Contact Nous

Le destin de Simone Ehivet Gbagbo,

UNE VIE VOUÉE À SON PAYS…

simone-gbagbo2
Le destin de Simone Ehivet Gbagbo, qui vient d’être condamnée à 20 ans de prison sur la base de présomptions, ne peut laisser indifférent. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, il est indéniable que cette “dame de fer” a sacrifié toute sa vie à son pays.
Elle aura tout connu sans faiblir ni faillir à ses convictions. Militante de la première heure pour la démocratie et le multipartisme, elle goûtera maintes fois aux geôles du régime d’Houphouët Boigny où elle connaitra la torture.
Devenue première dame dans un pays livré aux convoitises neo-coloniales et aux déchirements de ses propres enfants, elle connaîtra une chute violente, ourdie par les séides de l’ancien pouvoir colonial et sera humiliée sauvagement devant les caméras du monde entier, dans une mise en scène honteuse pour l’Afrique.
Mais il en faut plus pour briser Simone, qui, à 65 ans d’une vie de pasionaria, n’a plus rien à perdre.
Après des études brillantes (licence en linguistique africaine, maîtrise de lettres modernes à Paris, docteur en littérature orale, historienne, professeur et chercheur en linguistique appliquée) Simone Ehivet Gbagbo avait tout pour vivre une carrière de mandarin. Mais elle a choisi le combat politique pour son pays, et elle est allée jusqu’au bout de ses convictions…
Je vous rends hommage Madame…

Une reflexion du Juriste d’affaires Mr Charles Kabuya

https://www.facebook.com/ch.kabuya?fref=ts

Use Facebook to Comment on this Post

You may also like...