Contact Nous

Pourquoi Monseigneur Fridolin Ambongo fait peur à Kabila ?

En nommant Monseigneur Fridolin Ambongo Besungu, un homme d’Église qui ne mâche pas ses mots, archevêque coadjuteur de Kinshasa, pour succéder au cardinal Laurent Monsengwo, le pape François adresse un message de fermeté au président Kabila

Deja en janvier 2015, il s’indigne de la répression meurtrière contre les manifestants anti-Kabila : « J’étais à Kinshasa à ce moment-là. En tant que pasteurs, nous étions révoltés. » En décembre 2016, il est au cœur des négociations politiques qui aboutissent à l’accord de la Saint-Sylvestre. Un ministre lâche : « Au sein de la Cenco, c’est le plus proche de l’opposition. »

Le lundi 25 Fevrier 2018 à Mbandaka, Mgr. Fridolin Ambongo a appelé les autorités congolaises à ne plus verser le sang des Congolais qui réclament leur droit constitutionnel.

Le Pape François a nommé, le mardi 06 février 2018, Monseigneur Fridolin Ambongo Besungu, Archevêque Coadjuteur de l’Archidiocèse de Kinshasa, en le transférant du siège de Mbandaka-Bikoro.

La nouvelle émanant du communiqué de la Nonciature Apostolique en RDC a été annoncée le mardi 06 février 2018 par le Secrétaire Général de la Conférence Episcopale Nationale du Congo, CENCO, qui a, au nom de cette dernière, félicité l’Archevêque promu et lui a souhaité un fructueux ministère dans l’Eglise-Famille de Dieu qui est à Kinshasa. 

En désignant Mgr Ambongo archevêque coadjuteur de Kinshasa, le pape François fait un choix politique. À ce poste stratégique, qui ouvre la voie à la succession de Mgr Monsengwo, 78 ans, le souverain pontife aurait pu placer Mgr Marcel Utembi, l’actuel président de la Cenco, qui est beaucoup plus accommodant avec le régime.


Si vous voulez faire publier un article, une annonce ou etre notre correspondant local/correspondante local, n’hésitez pas à nous envoyer un mail à l’adresse suivante:

info@bacongolais.com


Monseigneur Fridolin Ambongo Besungu l’archevêque de Mbandaka-Bikoro est actuellement Vice-président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo, CENCO.  A en croire l’Abbé Donatien Nshole, il va aider le Cardinal Monsengwo Pasinya, archevêque métropolitain, dans sa mission pastorale à Kinshasa.

Toutefois, le Pape François n’a pas encore accepté la démission  du Cardinal Monsengwo, membre du C9, ce collège de neuf cardinaux qui aident le Successeur de Saint Pierre dans le gouvernement universel de l’Église Catholique romaine.

Reference:

-Jeune Afrique

-Archikin-online

-Radio okapi

 

Use Facebook to Comment on this Post

You may also like...