Contact Nous

Qui est derrière toi ? (Tshisekedi, Lumumba, Sankara, Kabila)

Qui est derrière toi

– Thomas Sankara

Jeudi 15 octobre 1987, le capitaine Thomas Sankara etait tue avec 15 de ses garde du corps

Ses successeurs dresseront un bilan positif de ces quatre années de révolution.
Thomas Sankara reprend à son compte les discours panafricanistes de Kwamé Nkrumah ou de Lumumba. Il pourfend l’impérialisme dans ses discours et appelle à de nouveaux rapports entre le Nord et le Sud.
Invité au sommet Franco-africain de Vittel quelques mois après son arrivée au pouvoir en 1983, il refuse de serrer la main à Guy Penne, le conseiller de François Mitterrand venu l’accueillir à l’aéroport à Paris pour protester ainsi contre le manque de considération à un chef d’État africain. (source: http://www.thomassankara.net/ )

– Patrice Lumumba

Comme l’avait ecrit le realisateur Thomas Giefer, “Une mort de style colonial (Patrice Lumumba) ” L’ascension puis la chute de Patrice Lumumba – en trois mois seulement – fut un drame historique aux allures épiques. Dès le premier jour, sa prise de fonction en tant que Premier Ministre de la République nouvellement indépendante fut entachée par des révoltes, des luttes tribales et la sécession de régions entières (Source: wikipedia )

– Laurent-Desire Kabila

Le 16 janvier 2001, vers 13h30, Laurent-Désiré Kabila est abattu dans son bureau de trois balles par l’un de ses gardes du corps, Rachidi Kasereka. Il sera lui-même tué quelques minutes plus tard par l’aide de camp du président, un certain Eddy Kapend. Le principal complice, qui attendait le meurtrier dans une voiture à l’extérieur du palais présidentiel, réussit à prendre la fuite. S’ensuit alors une gigantesque rafle dans l’entourage du président défunt. (source rfi )

– Tshisekedi VS Lambert Mende

Il s’agit des propos qui ne pouvaient pas laisser Lambert Mende indifférent, qui a qualifié le raisonnement du président de l’UDPS d’ « erratique qui ne peut pas surprendre un esprit logique ». « Que je sois avec Tshisekedi, vous voyez vous-même que non. Si je suis avec Tshisekedi, qui sont ces gens-là qui sont entrain de m’insulter dehors ? Ce sont des Tshisekedistes. C’est comme ça que l’on traite des gens qui sont avec vous ? » Donc pour lui, il y a une errance mentale et il faut beaucoup s’inquiéter de l’équilibre mental de notre aîné qui dit une chose, puis dit le contraire. Il pense qu’on ne peut pas être candidat président de la République et en même temps discréditer le processus électoral. (Source: Congoplanete.com )

 

Use Facebook to Comment on this Post

You may also like...